De la vérité aux mensonges : la démission de Theo FRANCKEN est une nécessité démocratique

Publié le 26 décembre 2017

Le 22 décembre dernier, le Secrétaire d’Etat à la Migration a reconnu un  » petit mensonge, après avoir déclaré qu’aucun rapatriement de Soudanais n’était prévu durant le mois de janvier 2018.

Le 7 avril 2017, le Secrétaire d’Etat à la Migration indiquait dans une interview à la Libre :  » Je ne peux pas [expulser des Soudanais vers leur pays], parce que je dois alors négocier avec un dictateur.

Via : RSS National