Diminution de moitié du nombre de médecins généralistes d’ici 20 ans : une situation surréaliste. Une autre approche est indispensable !

Publié le 4 septembre 2017

En effet, il y a quelques mois, alors que la Commission de planification de l’offre médicale avait démontré la nécessité de 607 numéros INAMI annuels pour les médecins francophones diplômés de 2023 à 2026, le gouvernement a mis en place un

Moitié moins de médecins généralistes francophones d’ici 20 ans : c’est la projection alarmante qui ressort d’une étude de la commission de planification parue dans les colonnes du Soir de ce lundi. Catherine FONCK, députée fédérale et cheffe de groupe cdH à la Chambre, dénonce une nouvelle fois cette situation et les décisions du gouvernement fédéral qui organisent cette pénurie en Wallonie et à Bruxelles.

Via : RSS National